xbox-one-resident-evil

Resident Evil 4 est le quatrième volet de la saga Resident Evil. Capcom a visiblement souhaité épater la galerie en proposant cet épisode cultissime afin de conclure les 20 ans de la saga. Pour cela, il a naturellement apporté toutes les améliorations nécessaires. Tout comme Resident Evil 5 et 6, il est disponible sur PS4 et Xbox One. Rappelons qu’à sa sortie en 2005 sur GameCube, ce 4ème opus a frappé très fort et était considéré comme l’un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps. Quant à savoir s’il est à la hauteur de son mythe, un tour d’horizon sur les tests de ce jeu est nécessaire.

Le remaster

Pour s’adapter aux nouvelles générations de consoles, Resident Evil 4 passe en HD. Eh oui, il a aussi droit au format Remaster. Il en résulte un jeu plus beau sur les écrans 16/9. Avec une fréquence de 60 images/seconde, l’univers paraitra encore plus spectaculaire et réaliste, exactement comme on l’espère sauf peut être lorsqu’on recharge les armes, là l’image passe à 18 images/secondes. Quant aux scénarios, le joueur incarnera Leon S.Kennedy, la jeune recrue Resident Evil 2. Celui-ci a rejoint les rangs des services secrets américains à la chute d’Umbrella Corp et suite à l’affaire Raccoon City. Il se voit attribuer des missions périlleuses la première l’amènera en Espagne, pour sauver la fille du président des États-Unis Ashley Graham des griffes d’une secte espagnole.

Les côtés artistique et technique

Cette version optimisée présente un graphique remarquable. Les décors sont réalistes et les personnages sont bien modélisés et animés. On retrouve pour notre bonheur toutes les créatures effrayantes imaginées par les développeurs. El Gigante, le géant et Garrador sont parmi les plus monstrueuses.

Dès le début, le jeu propose aussi un inventaire complet : munitions, armes, soins. S’il ne peut contenir plus d’items, vous pouvez acheter des armes ou même des mallettes pour en apporter plus avec vous et affronter plus facilement les monstres. Il y a des modes bonus pour prolonger le jeu dont le mode « Mercenaire » pour faire un maximum de score, le mode « Assignement Ada » pour récupérer cinq échantillons de Las Plagas. Il y a en outre une petite aventure parallèle, jouable avec l’espionne Ada et un scénario propre.

Les fans auront le plaisir de revivre les séquences cultes, car elles sont nombreuses. Les missions commencent en douceur et le rythme augmente au fur et à mesure. La durée de vie quasi illimitée, atteint 15 heures. Bref, ces nouveautés gameplay ne sont pas pour nous déplaire.

Les points négatifs

Malgré que le jeu soit un véritable chef d’autre, un aliasing et des textures pas très bien travaillées gâchent un peu le gameplay. La plupart des textures semblent en effet mal conçues même si le développeur a cherché à obtenir un joli rendu. On se demande comment expliquer ces défauts techniques, alors absents dans l’ancienne version PS2. Certains vont jusqu’à reprocher le rapport qualité-prix. On vous conseille quand même de le tester si vous n’avez pas encore eu l’occasion de jouer à ce jeu légendaire.

Pourquoi pas regarder l’épidose 6 pour reprendre son souffle?

resident-evil-4-revue