angers-om

Le championnat de France de Ligue 1 Conforama vient à peine de démarrer que le club de l’OM montre déjà certaines limites dans le jeu. Les phocéens sont passés au travers des critiques sur les deux premières journées grâce à des victoires poussives qui ont permis malgré tout d’obtenir les trois points. Mais lors de la troisième journée face à Angers, l’Olympique de Marseille a été plus que limite dans tous les compartiments du jeu. Inquiétant pour la suite de la compétition, surtout quand on connait les ambitions marseillaises pour cet exercice 2017/2018.

Des recrues pas encore totalement au niveau

L’effectif du seul club français champion d’Europe a été renforcé durant le mercato. Des joueurs d’expérience sont venus pour faire progresser l’équipe. Le projet de la nouvelle direction est de refaire de l’OM une place forte du football européen. Cependant, en ce début de saison, les automatismes ont du mal à e mettre en place et le club réalise des prestations poussives. Le match nul concédé à domicile face à un club qui est normalement bien plus faible que Marseille met déjà le feu aux poudres et attire les critiques des supporters ainsi que de la presse spécialisée. Luis Gustavo, la recrue phare du milieu de terrain olympien, ne peut pas tout faire tout seul et il manque cruellement de soutien. Son volume de jeu est intéressant mais il lui faut un milieu complémentaire afin de former une paire redoutable. L’attaque, qui reste le chantier prioritaire en cette fin de mercato avec le souhait de recruter une pointure mondiale au poste d’avant-centre, s’est montrée bien trop timide. Certes le SCO d’Angers est réputé pour sa rigueur défensive, mais les attaquants du club de la ville au Vieux Port n’ont pas réussi à être tranchants afin de finaliser le peu d’occasions qu’ils se sont procurés. De plus, la défense semble parfois très fragile et peut être mise en difficulté très rapidement, lors des contre-attaques notamment.

om-angers

Des statistiques inquiétantes face à un club comme Angers

Ce match contre Angers sonne donc comme un premier couac pour l’OM cette saison. Un match nul à domicile face à une équipe supposée plus faible et donc deux points de perdu, mais surtout un niveau de jeu assez faible et des statistiques pas loin d’être inquiétantes. Encore une fois, c’est Clinton N’Jie qui permet même à Marseille d’éviter une première défaite. Avec un total de seulement douze tirs, c’est un seul de plus que l’adversaire du jour, il est difficile de pouvoir espérer une folie offensive. Mais le plus dramatique c’est que l’OM n’a réussi que deux tirs cadrés. L’un des plus faibles totaux que l’on puisse faire à domicile. Avec seulement 54 duels gagnés contre 65 pour Angers, les joueurs marseillais manquent clairement de mordant. Les 20 fautes commises et le carton rouge obtenu démontrent également la fébrilité et la nervosité du groupe. Il est donc déjà urgent pour Rudy Garcia et son équipe de se remettre en question si on ne veut pas connaitre une saison blanche.