war-dogs-anecdote

C’est lors d’une soirée improvisée avec un ami d’enfance que nous décidons de nous rendre au cinéma, faute de mieux ce soir-là. Nous n’avions aucune idée de ce qu’il y avait à l’affiche actuellement, mais nous avons décidé de baser notre choix sur les synopsis. Nous nous sommes fait la réflexion que cela changerait car de manière générale, le choix d’un film est dicté par le visionnage de la bande-annonce ou bien des moyens marketing et de communication alloués autour du film.

Mais nous comprenons vite pourquoi

Aucun des synopsis ne parvient à nous motiver pour aller voir un film. Un simple texte ne parvenant pas à nous donner suffisamment d’envie pour se décider. On se dit qu’il est finalement vraiment important de voir la bande-annonce. Cependant, commençant à pleuvoir à grosses gouttes dehors, nous décidons quand même d’arrêter notre choix sur ce film. Au final, il s’agira de celui dont la séance sera la plus proche de l’heure qu’il est. C’est donc un peu à reculons, disons sans réelle motivation que nous irons passer la soirée devant le film War Dogs. A la lecture du résumé de l’histoire, rien ne laisse présager un moment de rigolade. Film traitant du trafic d’armes en pleine période de guerre d’Irak, il s’annonce plutôt comme un film polémique dénonçant le système des appels d’offres de l’armée américaine.

Une bien belle surprise

Le film commence enfin, et de suite le charisme d’un des personnages principaux m’accroche. Il s’agit d’Efraim Diveroli. D’ailleurs, plus que son charisme, c’est le rire absolument hilarant de ce jeune entrepreneur qui me permet d’accrocher rapidement avec le film et d’y accorder plus d’attention que prévu à l’origine. Comme quoi, l’importance des héros d’un film est véritable. Elle permet parfois de captiver des spectateurs plutôt méfiants. Au final, c’est le film tout entier qui me plaira. Aussi bien, le scénario, le rythme, l’humour mais surtout et définitivement le jeu des acteurs. Il s’agit d’un des meilleurs films, selon moi, que j’ai pu voir au cinéma ces derniers temps. Du moins, celui qui m’a le plus fasciné. L’histoire de ces deux jeunes américains s’engouffrant dans le trafic d’armes, voyant leur amitié être remise en cause tout au long de leur péripéties m’a passionné.

war_dogs-anecdote-avis

Ne jamais juger trop vite

Il s’agit de retenir de cette anecdote le fait de ne jamais trop se fier aux synopsis, ou de son humeur du moment dans le choix d’un film, certes ce film ne passera pas au festival de Deauville mais c’est mieux que certaines daubes qui y passeront. Le changement d’avis me concernant à propos de ce film est vraiment la preuve qu’il faut visionner un film avant de pouvoir le juger. Mon ami qui était avec moi à cette soirée a également adoré ce film. Je souhaite donc à War Dogs de conquérir l’ensemble de son public tel qu’il a su le faire avec nous. C’est pourquoi aujourd’hui je vous recommande de regarder ce film, ni trop grave, ni trop léger, il est surtout captivant et plein d’humour. Dorénavant, vous ne devez le manquer sous aucun prétexte, d’autant plus si le temps est pluvieux.
Bon film !